Auteur grenade

David Hervy responsable et créateur de la boutique en ligne Biologiquement.com spécialisée dans la promotion et la distribution de produits naturels de santé. Une gamme de produits riches en antioxydants naturels puissants pour retrouver ou garder la vitalité, recommandés aux enfants en phase de croissance, aux étudiants, aux sportifs et aux seniors. Tous ces produits sont issu du commerce équitable.
[Total : 9    Moyenne : 3.1/5]

Les bienfaits Ă©tonnants de la grenade biologique

La grenade biologique est un fruit encore peu commun sur nos tables, pourtant elle est remplie de bienfaits ! Voici quelques raisons de craquer pour ce fruit aux bijoux rouges.

1 : Lutte contre le cancer

La grenade biologique est un puissant antioxydant, un aliment à intégrer à votre alimentation quotidienne afin de prévenir le cancer. Mais son action ne s’arrête pas là puisqu’elle empêche également la progression du cancer.

David Khayat (auteur du livre « Le vrai régime anticancer ») explique que la grenade biologique contient des effets anti-inflammatoires, antioxydants et anti-prolifération qui ralentissent l’évolution des cellules cancéreuses. Elle est particulièrement efficace contre le cancer du sein, de la prostate, du colon.

La grenade un anticancer naturel puissant

La grenade un anticancer naturel puissant

2 : Lutte contre alzheimer

Bien qu’il n’existe pas encore d’études très explicites sur le sujet, il semblerait que les antioxydants contenus dans les grenades biologique protègent le système neurologique du vieillissement, protégeant ainsi le consommateur des maladies comme l’alzheimer.

La dernière étude menée en 2006 à Los Angeles semble confirmer ces effets, mais d’autres études plus poussées sont à venir.

3 : RĂ©duit le cholesterol

Saviez-vous que boire un verre de jus de grenade biologique chaque jour permet de réduire votre taux de cholestérol ? En effet, grâce à ses flavonoïdes et ses puissants antioxydants qu’elle contient elle lutte efficacement contre le cholestérol mais aussi contre l’hypertension et facilite la circulation sanguine.

4 : Elle contient des effets anti toux

Le grenade biologique est un véritable cocktail anti toux grâce à la vitamine B6 qu’elle contient en grande quantité qui renforce le système immunitaire. À cela, s’ajoutent les effets anti-inflammatoires de ses flavonoïdes et les actions antibactériennes et antivirales des tannins dont elle regorge. Elle est un excellent remède naturel pour soulager une toux persistante.

5 : Idéale contre les problèmes digestifs

Le mélange des flavonoïdes, des tannins et des fibres de la grenade biologique en fait un allié du système digestif grâce à leur action antibactérienne, antivirale et anti-inflammatoire. Elle soigne les flatulences, la mauvaise digestion, les diarrhées, les ballonnements.

6 : Plus antioxydante que le thé vert

Ce sont ses antioxydants qui lui donnent cette incroyable couleur rouge et ce goût un peu amer. La grenade biologique arrive facilement en tête de liste des fruits antioxydants, elle en regorge et fait d’elle un aliment à intégrer quotidiennement dans son alimentation. Elle est également riche en vitamine C, B5 et B6 et en cuivre.

Vous pouvez consommer la grenade biologique sous différents aspects :

Fraîchement pressée
En jus
En extrait
En sirop
En mélasse
Avez-vous déjà goûté la grenade ? Qu’en pensez-vous ?


[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

Valeur nutritive de la grenade

Grenade fraîche, ½ fruit, 9,5 cm diamètre (77 g)

Calories 64
Protéines 1,3 g
Glucides 14,5 g
Lipides 0,9 g
Fibres alimentaires 3,1 g

Charge glycémique : Donnée non disponible

Pouvoir antioxydant : Oui, mais donnée précise non disponible

Profil santé de la grenade

La grenade a un délicieux goût sucré et acidulé. Ses graines pulpeuses (arilles) et son jus ont une forte teneur enantioxydants. Ils auraient des effets bénéfiques sur lasantécardiovasculaire, les cellules cancéreuses et certainstroubles neurologiques.

Les vertus médicinales de la grenade

La grenade bio

Les bienfaits de la grenade

Plusieurs études prospectives et épidémiologiques ont révélé qu’une consommation élevée de fruits et de légumes diminuait le risque de maladies cardiovasculaires3, de certains cancers25et d’autres maladies chroniques1,2,26. La présence d’antioxydants dans les fruits et les légumes pourrait jouer un rôle dans ces effets protecteurs.

Maladies cardiovasculaires. Plusieurs études ont révélé que la consommation régulière de jus de grenade pourrait prévenir certains facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. Une étude clinique a démontré une diminution des lésions d’athérosclérose, consécutive à la consommation de jus de grenade10. Chez des personnes ayant déjà été atteintes d’une maladie coronarienne, la consommation de jus de grenade a amélioré la circulation sanguine dans les artères. Chez des patients diabétiques ayant un taux élevé de lipides sanguins, le jus de grenade a engendré une diminution des taux decholestérol total et de « mauvais » cholestérol (LDL)12. Cet effet bénéfique a cependant été observé seulement chez les gens ayant un taux de cholestérol élevé, non pas chez des sujets en santé.
La consommation de jus de grenade pourrait Ă©galement diminuer la pression sanguine chez des sujets souffrant d’hypertension16. Le jus de grenade pourrait mĂŞme amĂ©liorer la fonction endothĂ©liale (c’est-Ă -dire la santĂ© ou l’élasticitĂ© des vaisseaux sanguins) chez les adolescents souffrant du syndrome mĂ©tabolique. Cependant, une alimentation riche en antioxydants, obtenue par d’autres types de jus ou des fruits et lĂ©gumes frais, pourrait avoir le mĂŞme effet.
Cancer. D’après les résultats d’études in vitro, le jus de grenade ou des extraits de jus de grenade pourraient retarder la progression de certains cancers, tels le cancer de la prostate17,28, le cancer du côlon18,27 et le cancer du sein19. Des études cliniques seront toutefois nécessaires pour évaluer les effets du jus de grenade chez l’humain.Chez des patients atteints de cancer de la prostate, la consommation quotidienne de jus de grenade diminuerait la croissance des cellules cancéreuses et augmenterait la résistance des lipides à l’oxydation.
Troubles neurologiques. Des études réalisées chez l’animal révèlent que le jus de grenade pourrait avoir un effet neuroprotecteur. Il protégerait le cerveau en cas de lésions reliées à des problèmes de naissance22 et aurait des effets bénéfiques sur les signes neurologiques liés à lamaladie d’Alzheimer23. Ces résultats devront être validés chez l’humain et permettront de préciser les mécanismes d’action concernés.
Bienfaits divers. Des recherches préliminaires indiquent que la grenade aurait possiblement des propriétés anti-inflammatoires31, antibactériennes32 et antivirales.
Que contient la grenade?

Plus d’antioxydants dans le jus que dans les graines
Même si les graines de grenade renferment une quantité élevée d’antioxydants, le jus en contient davantage7,24. En effet, le fruit entier est pressé quand on extrait le jus. Il se trouve ainsi enrichi des antioxydants présents en très grande quantité dans les membranes blanches qui entourent les graines.
Antioxydants
Parmi une quarantaine de fruits (dont les fraises, les framboises, les bleuets et le cassis), la grenade se retrouve en tête de liste quant à son contenu en antioxydants4. Les principaux antioxydants retrouvés dans la grenade sont les flavonoïdes (particulièrement les anthocyanines), les tannins et l’acide ellagique5-7. Les anthocyanines donnent à la grenade sa couleur rouge. Les tannins confèrent un goût amer au jus de grenade et aux membranes blanches qui entourent les graines.

L’activité des antioxydants de la grenade et de son jus serait supérieure à celle du thé vert et du vin rouge. Leur effet protecteur serait également plus puissant que celui d’autres boissons riches encomposés phénoliques, comme le jus de bleuet et de raisin, ou le vin rouge.

Selon une étude, la consommation de jus de grenade augmenterait l’activité antioxydante du sang, permettant ainsi de protéger les lipides sanguins (par exemple le cholestérol) contre l’oxydation8,13. Toutefois, les chercheurs ont constaté que les effets bénéfiques du jus de grenade pourraient aussi être attribuables à des sous-produits de la microflore intestinale9. Selon eux, il faut être prudent avant d’extrapoler ces résultats chez l’humain, puisque chaque individu présente un taux d’absorption et un métabolisme différent avec les antioxydants du jus de grenade9.

Cancer du sein et oestrogènes.
Plusieurs études effectuées sur des animaux et sur des cultures cellulaires suggèrent que le jus de grenade pourrait réduire le risque de cancer du sein en agissant sur les récepteurs d’oestrogènes et des récepteurs non estrogéniques.
Plusieurs études rapportent que les fruits riches en flavonoïdes antioxydants puissants, en anthocyanines et en procyanidines, comme la grenade, auraient le potentiel de réduire les risques de maladies cardiovasculaires. Ces composés agiraient en synergie sur différents marqueurs, par exemple dans les plaquettes sanguineset les vaisseaux sanguins35. Les antioxydants de la grenade pourraient également participer aux effets bénéfiques observés sur le cancer21. Toutefois, il a été démontré que l’effet bénéfique du jus de grenade sur les cellules cancéreuses serait supérieur à celui des antioxydants pris isolément. Malgré ces résultats prometteurs, d’autres études cliniques doivent être menées pour confirmer les effets de la grenade sur la prévention ou le traitement du cancer et des maladies cardiovasculaires chez l’humain


[Total : 5    Moyenne : 3/5]

Bienfaits du fruit de la grenade bio

La grenade est un fruit peu calorique (62 kcal pour 100 g) comme la figue fraĂ®che ou la mangue. Elle est modĂ©rĂ©e en sucre. NĂ©anmoins, 100 g de grenade reprĂ©sentent 25 % des apports journaliers recommandĂ©s (AJR) en vitamines C et 10 % des AJR en vitamines B. Elle constitue un excellent aliment antioxydant qui permet de retarder, grâce aux acides organiques qu’elle contient, le dĂ©veloppement des cellules cancĂ©reuses. Cette quantitĂ© d’antioxydant est supĂ©rieure Ă  celle prĂ©sente dans le thĂ© vert ou le vin rouge.
La grenade est aussi riche en minĂ©raux comme le potassium qui est prĂ©sent en grande quantitĂ© et lutte contre les maladies cardiovasculaires en jouant un rĂ´le d’hypotenseur. Notons Ă©galement que ce fruit contient un pourcentage de fibres et de cuivre non nĂ©gligeable. En mĂ©decine traditionnelle, la grenade constitue un excellent vermifuge et est utilisĂ©e pour soigner les toux persistantes, la fièvre, les coliques. Certains s’en servent mĂŞme pour stimuler la libido.

Conservation

La grenade est constituĂ©e d’une Ă©corce rigide et rĂ©sistante ce qui permet de la conserver sur une longue pĂ©riode et de la protĂ©ger des chocs Ă©ventuels. Ainsi, on conservera le fruit entier durant plusieurs semaines voire plusieurs mois au rĂ©frigĂ©rateur.
Lorsqu’il est question du jus uniquement, il se garde quelques jours au frais. Pour les arilles (petites graines situĂ©es Ă  l’intĂ©rieur de la grenade) :
– si elles sont fraĂ®ches, on peut les conserver environ une annĂ©e au congĂ©lateur ; – si elles sont sĂ©chĂ©es, on les entrepose dans un bocal, au sec, dans un endroit frais et sans lumière.

Les bienfaits de la grenade bio

Les bienfaits de la grenade bio

DĂ©gustation

Pour obtenir une grenade mĂ»re Ă  point, il faut bien la choisir. On privilĂ©gie donc un fruit d’une belle rondeur et de couleur rouge foncĂ© Ă  marron. Lorsqu’on le tapote, il doit se dĂ©gager un son mĂ©tallique. A noter que la variĂ©tĂ© de grenade la plus sucrĂ©e reste la Gordo de Javita.
On distingue deux utilisations alimentaires principales de la grenade : la grenade en tant que fruit frais et les arilles séchées.

A l’Ă©poque des Pharaons, les Egyptiens utilisaient la grenade fraĂ®che pour prĂ©parer un vin doux aux saveurs de framboises. Aujourd’hui, on dĂ©guste aussi ce fruit frais, nature Ă  la cuillère, en salades, en sorbets, en jus ou encore, et non pas le moins cĂ©lèbre, dans le sirop de grenadine traditionnel. En Inde, on sèche les arilles pour les utiliser comme Ă©pices dans de nombreux plats vĂ©gĂ©tariens. Les arilles sĂ©chĂ©es peuvent ĂŞtre prĂ©sentes entières ou sous forme de poudre. On les retrouvera dans l’assaisonnement de salades, sauces, marinades de viandes, riz, gâteaux ou encore prĂ©paration de lĂ©gumes.

Conseil : pour prĂ©parer une grenade, la fendre en deux, Ă©ventrer les poches (blanches) contenues Ă  l’intĂ©rieur et vider avec les doigts les arilles charnues et juteuses. Ces grains reprĂ©sentent l’unique partie comestible de la grenade.

Histoire

Originaire de l’Iran, la grenade est le fruit du grenadier, de forme ronde de la taille d’une belle pĂŞche. Il fait partie de la famille des LythracĂ©es. Sa peau, ferme et brillante est de couleur rouge marron. A l’intĂ©rieur, il renferme des petites graines emprisonnĂ©es dans une chair juteuse et charnue rose translucide, appelĂ©es arilles. Sa saveur acidulĂ©e et sucrĂ©e reste douce. La grenade est constituĂ©e Ă  plus de 80 % d’eau ce qui lui donne des vertus dĂ©saltĂ©rantes.

CultivĂ©e depuis au moins 5000 ans en Asie et en Afrique du Nord, elle s’habitue parfaitement au climat mĂ©diterranĂ©en. Introduite au VIIIe siècle en Andalousie par les Arabes, la grenade constitua longtemps un aliment de base pour les voyageurs et les caravaniers d’Afrique du Nord, qui la privilĂ©giaient Ă  d’autres fruits frais pour son Ă©corce solide qui permettait une meilleure conservation.

Au fil du temps, ce fruit a représenté des symboles au sein des différentes ethnies qui le consommaient. Souvent considéré comme le fruit des dieux, il était perçu comme symbole de fertilité et de prospérité :
– chez les Grecs, ce fruit Ă©tait dĂ©diĂ© aux dĂ©esses Aphrodite et HĂ©ra.
– Ă  Java, la grenade faisait partie de rites pour accompagner la grossesse.
– en Chine, elle Ă©tait au centre d’une coutume : on offrait une grenade aux nouveaux Ă©poux en signe d’une grande descendance future.

La Grenade fut aussi un rĂ©el symbole au sein des principales religions du globe : – pour les hĂ©breux, elle reprĂ©sentait la nostalgie de la terre promise.
– pour les chrĂ©tiens, la perfection divine.
– et pour les musulmans, elle permettait de lutter contre la haine et l’envie. Pour finir, il est intĂ©ressant de noter que la ville de Grenade, construite en Espagne au Xe siècle, doit son nom Ă  ce fruit, du latin granatum = granado qui signifie le fruit grenade. Mais les origines de l’appellation de cette ville restent incertaines.


[Total : 5    Moyenne : 3.6/5]

La santé c’est la vie, et la nature met à notre portée ce dont on a besoin pour se sentir bien. Ainsi, parmi les fruits dont la consommation nous évite assez de maladies, il y a la grenadeGrenade bio antioxydant naturel puissant

La consommation régulière de son jus est à conseiller car il contient des propriétés thérapeutiques insoupçonnées.

Plusieurs études scientifiques ont prouvé que le jus de grenade détenait des propriétés médicinales exceptionnelles. Il est considéré comme un très bon antioxydant, et la Société Française des Antioxydants l’a bien reconnu. Selon cet organisme, l’activité antioxydante de ce jus est 3 fois au-dessus de celle du thé vert et du vin rouge. Il est donc très utile pour freiner le vieillissement des cellules. Par ailleurs, le jus de grenade est un abreuvage recommandé pour prévenir les maladies cardio-vasculaires. Et en en consommant 240 ml sur une période de 3 mois, la circulation sanguine se fera convenablement au niveau des artères. On constatera une diminution de sa pression artérielle systolique de 21%, après avoir consommé du jus de grenade pendant 1 an. Les diabétiques ont une solution pour diminuer le taux de mauvais cholestérol dans le sang, en consommant quotidiennement 40 g de jus concentré de grenade.

Le grenadier : généralités...

Le grenadier

Avec ce fruit, on détient un moyen pour protéger notre cerveau. Une étude scientifique a fait état des retombées neurologiques satisfaisantes, liées à la consommation du jus de grenade, surtout dans la prévention de la maladie de l’Alzheimer. Des expériences ont été faites avec des souris, qui ont montré des signes encourageants après avoir consommé 500 ml de ce jus par jour. En outre, le futur bébé peut être assuré de naitre sans lésion au cerveau, si sa mère se met à boire du jus de grenade durant sa grossesse. Le contenu de vitamines B5, B6, C et de cuivre donne la possibilité à ce fruit de participer à la fabrication de l’hémoglobine et de renforcer le système immunitaire. Il est aussi utilisé pour venir à bout des troubles digestifs.

Le jus de grenade contient des composants qui sont d’une grande utilité pour lutter contre plusieurs cancers. C’est le cas des cancers de la peau, du côlon, de la leucémie, du sein ou de la prostate. Concernant le dernier cité, une étude de l’University of California a montré que des hommes présentant des signes de ce cancer ont vu leur état s’améliorer après avoir consommé, sur une bonne période, 250 ml de jus de grenade par jour. Enfin, c’est aussi un remède efficace pour vaincre les problèmes d’érection chez les hommes, en améliorant la circulation sanguine au sein des corps caverneux.


[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

La grenade est un fruit arrondi, de plus de 10 cm de diamètre gĂ©nĂ©ralement, de couleur jaune-rouge avec des nuances brunâtres. Le fruit contient une pulpe juteuse rose entourant des graines. C’est cette pulpe que l’on consomme, soit fraĂ®che, soit sous forme de jus, sirop ou alcool.

Généralités

Punica granatum, le grenadier, est un petit arbre fruitier au feuillage caduc, originaire d’Asie, en particulier du Moyen-Orient. Il peut atteindre environ 5 m de hauteur, mais il existe Ă©galement une variĂ©tĂ© ‘Nana’ qui ne dĂ©passe pas 1,50 m de hauteur. Les fleurs sont gĂ©nĂ©ralement rouge-orangĂ©es ou Ă©carlates, simples ou doubles, selon les variĂ©tĂ©s. Les fruits du grenadier sont comestibles et consommĂ©s depuis l’AntiquitĂ©.

Culture

Le grenadier est un petit arbuste Ă  longue durĂ©e de vie, adaptĂ© au climat MĂ©diterranĂ©en, mais possĂ©dant Ă©galement une bonne rĂ©sistance au froid. Il survivra en effet Ă  des gels de l’ordre de -12°C Ă  -15°C.
Le grenadier s’adapte Ă  une large gamme de sols, tolère des sols acides, alcalins, crayeux… Il est Ă©galement relativement rĂ©sistant Ă  la salinitĂ© du sol.

La grenade, un miracle de fruit

La grenade, un miracle de fruit

Floraison et pollinisation

Les fleurs du grenadier sont très ornementales. Selon les variétés, elles sont simples ou doubles. La floraison est généralement rouge-orangée ou écarlate, mais il existe également des cultivars à fleurs blanches ou oranges.

Multiplication

Le grenadier peut se multiplier par semis, mais les variétés dont les caractéristiques sont à conserver sont généralement bouturées ou greffées.

Ennemis

En climat MĂ©diterranĂ©en et lorsqu’il est cultivĂ© pour ses fruits, il faudra faire attention Ă  la mouche MĂ©diterranĂ©enne des fruits.


[Total : 3    Moyenne : 3.3/5]

Le grenadier bio antioxydant naturel puissant est originaire de l’Iran et du Nord-Est de la Turquie.

Cultivé très tôt, avec l’olive et la datte, il apparaît à l’Âge du Bronze dans tout le pourtour méditerranéen. Les Romains croyaient qu’il était originaire d’Afrique du nord et l’appelaient la « pomme punique » (malum punicum). En réalité, le grenadier fut importé par les Phéniciens lors de la fondation de Carthage (814 av. J.-C.). La grenade fut un symbole de Tanit, la déesse tutélaire de Carthage. Ce fruit généreux, de couleur rouge et aux grains nombreux, eux-mêmes couleur de rubis, est lié au sang, à la vie, et à la fécondité.

La grenade, un fruit médicament

La grenade, un fruit médicament

Orient

Dans les mythes anatoliens de la conception d’Attis, sa mère Nana (ou Cybèle) fut fécondée par une grenade qu’elle avait posée sur son ventre. Une autre légende raconte la naissance du grenadier à partir du cadavre d’une jeune fille vierge qui s’était suicidée pour mettre un terme au désir incestueux de son père. Châtié par les dieux, le père fut changé en épervier, et la jeune fille ressuscita en grenadier. On dit que c’est la raison pour laquelle les éperviers ne se posent jamais sur cet arbre.
La grenade était aussi un fruit sacré pour les Assyriens. La déesse de l’Amour, Ishtar, est parfois représentée avec une grenade à la main. Le fruit était censé attirer le regard des hommes sur les jeunes filles qui en consommaient le jus en invoquant la déesse. La grenade symbolise la Force sexuelle, mais aussi la résurrection. Toujours en Assyrie, le jeune dieu araméen Rimmon (Ramman) mourrait annuellement pour ressusciter. Son nom a donné le mot grenade dans toutes les langues sémitiques . En Egypte, les hauts dignitaires se faisaient enterrer avec des grenades.
Dans le zoroastrisme, la grenade, plus que tout autre fruit, protège de l’impureté. Ingérée avec ses feuilles, elle purifie à la fois le corps et l’âme. Parce que le grenadier reste vert toute l’année, il est symbole d’immortalité et emblème de « la création végétale » .
En Perse, la grenade possède des pouvoirs quasi magiques. Aux VIIe-IVe siècles avant notre ère, les Mèdes et les Perses défilaient devant leur roi avec dans les mains, des bourgeons, des fleurs et des fruits de grenadier. La grenade était censée rendre les soldats invincibles sur les champs de bataille.

Mythologie grecque

Le culte d’Adonis était lié, en Grèce à celui du dieu araméen Rimmon et, par syncrétisme, lui avait emprunté ses rituels et ses attributs, notamment la grenade également attribuée à Héra et à Aphrodite  (Vénus). A Eleusis, les hiérophantes étaient couronnés de branches de grenadier pendant les Grands Mystères, mais le fruit sacré était rigoureusement interdit aux initiés car, de par la « faute » de Perséphone, la grenade symbolisait la descente de l’âme dans la matière-prison. Sa double nature, symbole de vie et symbole de mort ou plus exactement du monde souterrain, découle du mythe de Perséphone, fille de Déméter (Cérès), déesse de l’agriculture, et de Zeus. Celle-ci fut enlevée par Hadès, dieu des Enfers. Accablée de chagrin, sa mère cessa de faire fructifier la terre. Zeus envoya alors aux Enfers son messager Hermès avec la charge de ramener Perséphone à la lumière du jour. Hadès offrit à la jeune déesse sept grains de grenade. Or, pour revenir du séjour des morts, il est impératif d’observer une règle, celle de n’y consommer aucune nourriture ou boisson. Perséphone mangea une graine et fut condamnée à passer un tiers de l’année avec Hadès aux Enfers. Elle rejoignait sa mère pendant les deux autres tiers. Cependant, il est possible que son séjour annuel auprès d’Hadès n’ait pas été une sanction pour avoir transgressé une loi ou un tabou alimentaire car il semble en effet que Perséphone ait été consentante (il ne s’agissait pas d’une ruse d’Hadès) et qu’elle ait mangé la graine de grenade pour pouvoir demeurer avec son époux et se libérer ainsi de l’attachement fusionnel de sa mère Déméter. Dans l’antiquité et dans certaines sociétés primitives, le fait qu’une femme mange ou boive dans la maison d’un homme vaut contrat de mariage.
Les auteurs Jean Chevalier et Alain Gueerbrant font remarquer que ce grain « rouge et brĂ»lant » venu d’un « fruit infernal » Ă©tait une parcelle du feu chtonien que PersĂ©phone volait au profit des humains chaque fois qu’elle retrouvait Hadès pour ensuite le quitter et rejoindre DĂ©mĂ©ter Ă  la surface de la terre [8]. Elle apportait aux humains la Connaissance du Feu IntĂ©rieur, c’est-Ă -dire l’alchimie, en mĂŞme temps que le renouveau printanier.

JudaĂŻsme

La grenade est, avec la datte et l’olivier, le fruit le plus cité dans la Bible. Les prêtres hébreux portaient sur leur robe, l’éphod, une bande décorée de grenades d’azur, de pourpre et d’écarlate, tout autour du vêtement (Exode 28, 31-34). Au Temple de Jérusalem, on ne comptait pas moins de 400 grenades sur les chapiteaux des deux colonnes d’airain (I Roi, 7, 42). Les rabbins attribuèrent à la grenade le nombre de 613 graines qui est très exactement le nombre des injonctions que Dieu transmit à Moïse dans le Pentateuque et qui constituent les termes de l’Alliance entre Lui et son peuple.

Christianisme

La symbolique chrĂ©tienne interprète les grains serrĂ©s et unis dans le sang sous une mĂŞme Ă©corce comme le Corps du Christ, c’est-Ă -dire l’Eglise, l’union des fidèles soudĂ©s par une mĂŞme foi. A partir de la Renaissance, dans le domaine artistique, la grenade est associĂ©e Ă  la Vierge et Ă  l’enfant JĂ©sus. On compte ainsi de nombreuses Vierges dites « Ă  la grenade ».
La grenade éclatée avec ses grains répandus est l’allégorie de la charité et des dons de l’amour généreux (Caritas) [9].
Madone à la grenade (détail) par Botticelli, 1478, fresque, Florence (Italie).

Islam

Le Maghreb a conservé de « nombreux rites préislamiques se rattachant à la grenade qui symbolise abondance, prospérité et fécondité » [10]. Chez les Berbères, le fruit est présent au moment des labours et dans toutes les étapes importantes de la vie d’une femme (mariage, naissance). Pour le Prophète, la grenade est le fruit de l’arbre du Paradis. Pour les Chiites, le jus de grenade symbolise les larmes de Fatima, la fille du Prophète, qu’elle versa à la mort de son fils Hussein, et les grains du fruit sont les larmes du Prophète lui-même [11]. D’un point de vue soufi, la grenade symbolise le « jardin de l’Essence ». Elle est une métaphore de l’intégration de la multiplicité dans l’unité.

Bouddhisme

La grenade est, avec la pêche et le citron, un des trois fruits bénis du Bouddhisme. Elle fut perçue par Bouddha comme le don le plus précieux lorsqu’une vieille femme très pauvre lui offrit. Offert par Bouddha à Hariti, mangeuse de tendre chair fraîche, la grenade devint un substitut efficace car la démone ne dévora plus jamais d’enfant.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Fruit du Grenadier bio antioxydant naturel puissant, et faisant partie des Lythraceae ligneuses (plantes vivaces et annuelles vivant entre les tropiques et en zone méditerranéenne de son nom botanique latin Punica granatum), la grenade est très appréciée par les pays du Maghreb tant pour ses qualités gustatives, que ses bienfaits pour la santé.

Originaire de la l’ancienne Perse (Iran), la grenade est cultivée depuis au moins 5000 ans en Asie occidentale et en Afrique du Nord. Elle poussait dans les jardins suspendus de Babylone et figure sur les bas-reliefs égyptiens. La grenade était appréciée des nomades car, protégée du dessèchement par sa peau épaisse et coriace, les caravanes pouvaient la transporter sur de longues distances, et son jus désaltérant et nourricier était très apprécié.

Ce sont les Berbères (Maures) qui ont apporté le fruit en Europe et notamment la ville espagnole de Grenade fondée au Xème siècle, lui doit son nom.

10 Bienfaits scientifiques du jus de grenade sur la santé

Jus de grenade bio

En France on commence Ă  la cultiver en Provence Ă  l’Ă©poque de Louis XIV.

Beaucoup de peuples ont vu la grenade, comme un symbole d’amour, de fertilitĂ© et de prospĂ©ritĂ©. Le prophète Mahomet, pensait que la grenade chassait l’envie et la haine.
On reconnaît à la grenade de nombreuses vertus thérapeutiques, tant en médecine traditionnelle que dans la recherche médicale
La grenade est très appréciée dans l’alimentation du Maghreb et du Moyen Orient, et l’on l’a retrouve dans de nombreux plats et boissons


[Total : 3    Moyenne : 2.3/5]

La grenade bio antioxydant naturel puissant est réputée excellente pour la santé depuis des temps immémoriaux (les Egyptiens ou les Babyloniens, parait-il, en étaient friands). Va-t-elle devenir la super star des super régimes comme d’autres « super fruits » ?

Les super fruits débarquent de plus en plus dans nos assiettes, nos verres ou même dans nos armoires à pharmacie. Réputés excellents pour la santé, ils aideraient à lutter contre les maladies cardiovasculaires ou les cellules cancéreuses.

Voici donc la grenade au banc d’essai dans un article qui, on l’espère, ne sera pas superfétatoire.

Depuis longtemps réputée bienfaisante pour la santé

Originaire du Bassin Méditerranéen, la grenade est un fruit très réputé pour ses qualités gustatives dans les pays du Proche-Orient ou encore en Italie et en Espagne (dans la région de…Grenade).

Mais elle commence à se faire un nom de par ses mérites pour la santé.

La grenade est tout d’abord riche en polyphénols, ce qui constituerait un moyen efficace de prévention contre le cancer ou encore les maladies cardio-vasculaires.

La grenade, le fruit des dieux

La grenade, le fruit des dieux

Ces mollécules antioxydantes sont également présentes dans les tanins du vin rouge ou encore dans le thé vert.

Les polyphénols de la grenade aideraient aussi à lutter contre l’hypertension ou encore l’arthrose.

Des études ont également été menées prouvant que le jus de grenade freinerait considérablement la propagation des cancers du sein, du poumon ou de la prostate.

Bientôt remboursée par la Sécurité sociale

La grenade contiendrait également des oestrogènes la rendant particulièrement indiquée en période de ménopause.

Riche en vitamines C et E, elle apporte les éléments nécessaires à une bonne vitalité. Ainsi, une grenade comporte 40% des apports journaliers recommandés en vitamine C (pour 100 grammes consommés).

C’est également un fruit rafraichissant et peu calorique qui plaira aussi bien aux assoiffés qu’aux diabétiques.

Bref, n’en jetez plus. Courez plutôt vers le marchand des 4 saisons le plus proche de chez vous…

Notez enfin que la meilleure période de l’année pour la déguster s’étend de septembre à décembre. Un peu tard pour en profiter pleinement mais tout est bon à savoir !


[Total : 3    Moyenne : 3.3/5]

Recette Ananas rôti à la grenade

Ingrédients (4 personnes):

– 1 Grenade – 1 Ananas ( 800 grammes environ ) – 2 Cuillères Ă  soupe de cassonade

Préparation:

– Coupez la grenade en deux , puis prĂ©levez ses graines Ă  la cuillère en Ă©liminant les petites peaux blanches qui les entourent : elles sont amĂ©res .

– Allumez le grill du four .

– Epluchez l ‘ ananas .

– Supprimez ses < yeux de la pointe d ‘ un couteau , puis coupez – le en rondelles de 1 cm d ‘ Ă©paisseur environ .

– Avec un vide – pomme , supprimez le coeur fibreux de chaque rondelle.

– Tapissez la lĂ©chefrite du four de papier sulfurisĂ© , puis disposez -y les rondelles d ‘ ananas cĂ´te Ă  cĂ´te .

– Comblez leur trou central avec quelques grains de grende , puis saupoudrez rĂ©guliĂ©rement le tout avec la cassonade.

– Glissez sous le grill pour 10 minutes environ , jusqu ‘ Ă  jolie caramĂ©lisation .

– A l ‘ aide d’ une large spatule , rĂ©partissez les rondelles d ‘ ananas sur 4 assiettes de service .

– Parsemez – les du reste des grains de grenade et servez sans attendre .


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Recette STRUDEL AU PAMPLEMOUSSE ROSÉ, À L’ORANGE ET À LA GRENADE

Ingrédients (8 personnes):

Pour la pâte à strudel :
250 gr farine
1 C Ă  S sucre semoule
1 Ĺ“uf
50 gr beurre mou
1 pincée sel
Pour la crème pâtissière :
500 gr lait
6 jaune d’œufs
250 gr sucre semoule
50 gr farine
1 pincée sel
1 gousse vanille
1 citron zeste
1 pamplemousse rosé
1 orange
1 grenade

Préparation:

Éplucher à vif le pamplemousse (enlever complètement toute les parties blanches ) et diviser délicatement les quartiers en petits dés. Attention à ne pas les écraser. Réserver.

Éplucher à vif l’orange et diviser délicatement les quartiers en petits dés. Attention à ne pas les écraser. Réserver.

Éplucher complètement la grenade aussi sans écraser les grains. Réserver.

Préparer la crème pâtissière.

Faire bouillir le lait avec le zeste du citron.

Dans un bol mettre les jaunes d’œufs avec le sucre et une pincée de sel. Mélanger soigneusement.

Ajouter la farine à cuillérées et mélanger jusqu’à obtenir une crème homogène.

Unir le mélange au lait et cuire sur feu très doux sans jamais cesser de mélanger à l’aide d’une cuillère en bois.

La crème sera prête quand elle collera à la cuillère. Temps de cuisson environ 30 minutes. Laisser refroidir.

Préparer la pâte.

Mettre la farine en fontaine sur le plan de travail, ajouter tous les ingrédients au milieu et ajouter encore 5 C à S d’eau tiède.

Pétrir le tout soigneusement jusqu’à obtenir une pâte homogène et lisse.

Former la boule et la couvrir d’une casserole préalablement chauffée sur le feu.

Laisser reposer 30 minutes.

Étaler la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie sur un torchon propre et la rendre très fine, presque transparente.

Préchauffer le four à 180°.

Incorporer les fruits préparés à l’avance à la crème désormais froide et étaler la crème et les fruits au centre de la pâte.

Enrouler le strudel à l’aide du torchon, badigeonner les extrémités de beurre fondu.

Renverser le strudel sur la plaque du four couverte de papier sulfurisé et terminer de badigeonner toute la surface du gâteau avec le beurre fondu.

Enfourner et cuire 30/40 minutes. La pâte doit être dorée.

Sortir du four, laisser tiédir 15/20 minutes saupoudrer de sucre glace et servir.