[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Historique – origine du fruit de la grenade

Le grenadier serait originaire du nord de l’inde, à l’époque de l’égypte ancienne, il avait déja atteint les rives de la méditerranée
En France on commence à le cultiver en provence à l’époque de Louis XIV
Le grenadier peut vivre pendant deux cents ans.

Sols – expositions – climat

Il aime bien les expositions ensoleillées et protégées, peut pousser sur des terrains calcaires et supporter la sécheresse et les sols salins une fois qu’il est installé.
Pour le grenadier les meilleurs sols sont argilo-limoneux avec irrigation (bord des courts d’eau)
Il resiste à la sécheresse mais cela compromet sa croissance et la fructification
A besoin d’un peu de froid en hiver pour fleurir
Il résiste au froid jusqu’à -15°C, pour des situations protégées et pour les variétés les plus resistantes et a besoin de beaucoup de chaleur pour fructifier.
En cas de gel severe, la souche etant plus résistante, rabattre les rameaux gelés.
Fertilisation : surveiller le fer et le manganese

Fleur – Feuille

Son feuillage vert luisant en été, devient doré et très lumineux en automne.
Les fleurs males (forme de cloche) et hermaphrodites (forme de vase) sont présentes sur le même arbre, les grenadiers sont autofertiles
La fructification est (bien) amélioré par une pollinisation croisée
Ses fleurs (décoratives) ont des pétales froissés de couleur orange.

Fruit

2 groupe de grenades : à pépins doux pour une consommation en frais, grenades acides pour l’industrie de la transformation
Pour produire de gros fruits, il vaut mieux l’arroser copieusement
Quand les fruits sont à maturité leurs écorces commencent à rougir et éclatent.
L’irrigation peut diminuer l’éclatement des fruits.
Il faut les conserver quelques semaines avant de les consommer
On obtient entre 30 à 50 ml de jus pour 100 gr de graines

Taille du grenadier

Eliminer les rejets au pied de l’arbre si vous ne voulez pas un port buissonneux.
Il n’est pas obligatoire de tailler l’arbre pour obtenir une fructification. un eclaircissage du bois mort ou des branches qui se chvauche suffit.
La fructification se fait sur les branches extérieurs des années précedentes.

Maladie

Puceron sur jeune pousse

Multiplication

Par semis apres une stratification de quelques semaines (conservation au froid (2 à 4°C) pour levée la dormance des graines).
Facilement par bouturage à la fin de l’été (prendre des baguettes aoutés de 30cm de longueur, les enfoncées des 2/3 de leur hauteur dans un sol preparé).
Par prelevement des rejets du pied.

Utilisation

En fruit de table
Autrefois pour faire du sirop de grenadine on utilisait des variétés de grenade à fruits acides comme “acide de Pétras”, aujourdhui c’est un assemblage de jus de fruits rouges, de vanille et d’acide citrique
Recette du sirop de grenadine : coupez les grenades et recuperez les grains, les pressez pour en extraire le jus, attention de ne pas laissez des débris de peau blanche qui donnera un goût amère à votre préparation, filtrer, ajouter du sucre à votre convenance (certain vont jusqu’a 2/3 du poids du jus) et faire cuire (de nappé(101°c) à perlé(104°c) suivant les recettes) , rectifier l’acidité avec du jus de citron si besoin.
Utilisation de l’écorce en tant que plante tinctoriale pour teindre les tissus (laine et soie) ou le cuir.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*