Boutique Biologiquement.comLa grenade, un miracle de fruit

  Posté par grenade       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 2.5/5]

En jus, huile, crème, lait pour le corps, ou sorbet, la Grenade bio antioxydant naturel PUISSANT le vent en poupe.

Ses propriétés antioxydantes en font une alliée de notre jeunesse, elle serait aphrodisiaque et agirait même contre le cancer. Décidément un fruit qui nous veut du bien !

La grenade, un miracle de fruit
La grenade, un miracle de fruit

Le fruit non défendu

Symbole d’amour et de fertilité, le fruit du grenadier ne serait autre que la star de la genèse, le fruit de l’Arbre de la Connaissance croqué par Eve. Ses nombreux pépins étaient perçus comme un signe d’abondance et de vie. Une vérité scientifique pourrait bien se cacher derrière cette belle renommée : une étude menée sur des lapins tendrait à prouver que la grenade agit comme un « Viagra naturel », en augmentant le taux de monoxyde d’azote et la concentration sanguine.
C’est aussi grâce à une concentration en œstrogènes rarissime dans le monde végétal, que la grenade serait capable d’atténuer les symptômes de la ménopause tels que les bouffées de chaleur. L’huile de grenade serait par ailleurs étudiée en laboratoires pour ses propriétés actives contre le cancer du sein.

Alicament naturel

Les Egyptiens, les Grecs et les Romains avaient percé avant nous les mystérieux bienfaits de ce fruit né en Asie Centrale. A la faveur de quelques études scientifiques, il retrouve aujourd’hui tout son lustre dans les rayons alimentaires et même cosmétiques.

En plus de sa richesse en vitamine C, le jus de grenade contient une quantité exceptionnelle d’acide ellagique, composé antioxydant et anticancéreux très puissant. De nombreuses études auraient mis en évidence le rôle préventif du fruit dans les cancers de la prostate ou du poumon, il ralentirait la prolifération des cellules cancéreuses et l’apparition des tumeurs, mais ces recherches attendent encore d’être validées par les autorités scientifiques officielles.
Le foie, les reins et le cœur bénéficient aussi des polyphénols renfermés dans la grenade : on la recommande pour diminuer les risques d’hypertension, d’inflammation artérielle ou d’arthérosclérose –durcissement des artères. Elle réduirait même l’absorption du mauvais cholestérol. L’extrait de grenade aurait également le pouvoir d’inhiber les enzymes qui provoquent l’arthrose.

La cosmétique s’y met aussi

Les polyphénols de la grenade ont aussi tapé dans l’œil des marques de cosmétiques. En effet ceux-ci ralentissent l’action des radicaux libres – ces molécules néfastes qui accélèrent notre vieillissement-, et promettent ainsi de préserver la jeunesse de la peau.

La grenade dans tous ses états

La variété la plus répandue en France est « Gordo de Jativa », sa peau est fine et son jus peu acide. Pour choisir une grenade il faut regarder l’écorce qui doit être rouge foncée voire marron, lisse et presque brillante, et soupeser le fruit dans la main : plus il est lourd, plus la pulpe sera juteuse. La meilleure saison s’étend de septembre à novembre.
Ses pépins (arilles) se dégustent nature, ou dans des plats cuisinés. Le jus est délicieux en boisson et peut aussi être transformé en sorbet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *